Le respect des normes

La location de jeux gonflables doit respecter de nombreuses normes de sécurité. Le boîtier de contrôle est à l’abri des intempéries, enfermé sous clé dans un caisson métallique. Ces précautions sont indispensables puisque la soufflerie est réglable et contrôlable à distance ou par internet sur les nouveaux modèles.

La présence d’un système de secours peut également se révéler très utile surtout dans les évènements publics et des portes ouvertes. Ce système prend le relais en cas de panne du système principal. Normalement, il démarre automatiquement en cas de coupure secteur ou dans des conditions météorologiques dégradées.

Les châteaux gonflables à usage professionnel doivent présenter la norme EN 14960 datant de 2006 qui limite la hauteur maximale des structures pour diminuer les risques de chute, d’étouffements et d’effondrements. Cette norme européenne permet donc de délimiter l’âge minimum, mais aussi la taille et le poids des participants. La pression de l’air dans le château gonflable est contrôlée en permanence pour certification, tout comme sa capacité à résister au vent et son système d’ancrage.

Sur une aire de jeu gonflable en plein air, des systèmes d’ancrage sont prévus pour les châteaux de grande envergure. Ce rattachement est indispensable surtout sur des sites très fortement exposés aux vents forts et violents. Toujours en matière de sécurité, les normes internationales exigent la surveillance permanente du site par un responsable.

Dans le même principe des costumes de sumo, les châteaux gonflables sont étudiés pour éviter les blessures graves lors des chocs et de la glisse. Une nouvelle version de cette norme EN 14960 de 2013 impose l’inspection systématique et rigoureuse des châteaux gonflables utilisés à des fins commerciaux.